Impacts de la diversité et de la mixité dans les métiers de la recherche et de l’innovation – 7 Mars 2018

Pink Innov’ était partenaire du colloque organisé par l’ARNT le 7 mars dernier: Partage de points de vue sur la diversité dans les équipes de recherche.

Les enjeux de la pluralité des cultures au sein des équipes de recherche constituent de nouveaux défis pour les entreprises face à la mondialisation. Comment identifier les talents multiculturels, les manager et créer une culture commune fondée sur les qualités et les spécificités de chaque personne ?

La complexité et l’accélération des technologies représentent de nouveaux défis d’innovation pour les grands groupes qui attirent de moins en moins de nouvelles générations de talents.

Cette complexité implique de faire preuve d’ouverture, de savoir s’entourer de profils différents et de favoriser la transversalité pour mieux travailler ensemble. Les femmes et les hommes doivent ainsi apprendre à sortir de leur zone de confort pour co-construire et résoudre les problématiques qui accompagneront le futur du digital et de l’humain.

La recherche et l’innovation étant fortement interconnectées avec le monde entier, la contribution culturelle et interculturelle en est d’autant plus forte. La collaboration de personnes provenant d’horizons différents (analyste sensoriel, philosophe, designer, ingénieur…) permet la création de groupes multidisciplinaires, facilite la « vulgarisation » de la recherche, aide à la prise de recul des membres du groupe et favorise la dynamique d’innovation.

Le mélange des genres, des cultures et des origines sociales catalyse les personnes qui, par leurs différences, apportent la richesse de leurs expériences dans la résolution d’usages ou de problématiques techniques.

Cependant l’intégration interculturelle nécessite également des efforts, notamment dans la compréhension des clés et des codes de chaque culture. De plus en plus d’entreprises travaillent sur de nouvelles approches de la culture d’entreprise pour développer leur capacité à accueillir la diversité avec bienveillance. Cela passe par des rencontres pour renforcer le lien humain, le développement de communautés métiers pour favoriser l’échange, des actions de cohésion pour les groupes de travail multidisciplinaires ou makers qui se confrontent à de la conception opérationnelle. Il est également important de proposer des espaces de rencontre et de partage d’expertise. Ces partages permettent la transmission de la connaissance, l’approfondissement de certaines réflexions ou l’exploration de nouvelles façons d’innover, notamment par l’art. L’art est source de créativité et la créativité permet de vivre des expériences humaines riches et mobilisatrices. Au final, les différences s’enrichissement mutuellement et créent de la valeur, individuellement et collectivement.

Dans ces univers complexes, il est parfois difficile de tout comprendre. Toutefois, le fait de ne pas tout comprendre ne nous empêche pas de créer de la valeur pour nos entreprises et nos clients. Cela implique d’accepter d’avancer et d’interagir, même si on ne comprend pas ou si on ne maîtrise pas tout. En recherche comme en innovation, il est important de savoir travailler sur les zones d’ombre, de s’adapter à chaque situation afin de créer des portfolios de partage inclusif.

C’est ensemble que nous pouvons trouver les solutions pour répondre à nos problématiques actuelles ou futures. Aujourd’hui, il est urgent de faire bouger les lignes dans les entreprises. Il en va de la survie de nos organisations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu